WebProspect

mercredi 7 octobre 2009

3 Quids pour Twitter en Classe

La twittomanie emporte tout. On essaye d'en voir les avantages à l'appliquer en classe. Sur cet article fort intéressant , dont vous trouverez le lien en bas de page, l'enseignante nous partage ces premières impressions suite à un mois d'essai.
Malheureusement , comme beaucoup d'articles que j'ai lu sur le sujet, je n'y trouve pas toutes les réponses que je cherche:

1-Si les étudiants ont accès en classe à Twitter, ils ont accès à Facebook, et par la bande à toutes les divertissements du Net, Quid de l'attention en classe?

2-Qu'est ce qui distingue Twitter et un courriel? Un compte courriel permet d'envoyer à un groupe un message et de répondre à un groupe. Le compte de courriel devient un réservoir pour garder l'archivage des messages. Pourquoi alors privilégier Twitter? Quid et reQuid

3-On connaît Twitter, ce n'est pas la mer à boire. L'interface est simpliste, la recherche pénible et l'archivage aléatoire. Il faut donc passer par une plate-forme plus solide (twitterdeck et cie), alors je me pose comme question, quelle plate-forme est la plus solide? Et surtout comment éviter que le jeune, que personne n'empêche de s'ouvrir à d'autres Followers, ne soit submergé par une mer de Tweets? Et de trois Quids.

L'exercice que ce professeur à fait est louable, mais le détail manque tout le temps dans ce que moi j'appelle le Day-to-Day. Pour l'instant, c'est le seul article qui pousse loin la réflexion et nous dévoile (pas assez) le cheminement de cette expérience, il sera quand même placé dans mes favoris en première place.
Il faut éviter que Twitter soit juste un outil à la mode du jour et que cela devient une charge pour l'enseignant (ici, elle en fait l'allusion si je décode bien, elle répond en tout temps à ces tweets! Ce qui pour moi n'est pas une solution idéale).
Je vais suivre attentivement la suite des choses, et pourquoi pas, communiquer directement avec l'auteure pour connaître plus intimement le processus en classe.
L'expérience n'est pas de savoir si Twitter est un bon auxiliaire de l'enseignement mais si les réseaux sociaux peuvent aider à faciliter la transmission des connaissances en classe. A ce moment, ma recherche tourne autour de la façon dont un enseignant (et/ou la classe) pourrait placer les informations sur le Net et LAISSER le soin à l'usager de trouver SON outil de réseaux sociaux pour retrouver cette information. Bref laisser le ''libre-marché' des applications faire la job, à l'enseignant de préparer l'information (Twitter, Facebook, Google Wave, etc).
MAJ: Ici, j'ai trouvé aussi un autre site qui donne un compte rendu de l,utilisation en classe de Twitter
in reference to: Ma dixième année - Twitter en classe: | frompennylane.blogspace.fr (view on Google Sidewiki)

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

Abonnement Publier les commentaires [Atom]



Liens vers cet article:

Créer un lien

<< Accueil