WebProspect

samedi 3 octobre 2009

Droit d'auteur et événement web

Si la quasi révolution iranienne des derniers mois avait été filmée par la chaine officielle. Aurait-elle eu le droit de demander de retirer les video sur le web? Ce qui est bon pour le sport est bon pour la politique. On vient de commencer à trouver une voie officielle pour censurer le web.
Je pousse un peu la dose, mais je crois que la solution des dictatures doit passer par la privatisation des événements sociaux pour qu'ils puissent ensuite entrer dans le moule du droit d'auteur d'un état de droit.  C'est la seule solution pour enrayer le mal qu'est cette déferlante du web social (j'ironise ici).  Ou c'est à nous de voir autrement nos droits sur la libre transmission des œuvres et de l'information privé.

in reference to: Le but le plus rapide de l'histoire de la Ligue 2 ne peut pas être diffusé - Numerama (view on Google Sidewiki)

2 commentaires:

  • Les droits d'auteurs ne s'appliquent que sur des événements organisés dans une enceinte précise, non? Pour un événement sociale elle ne s'applique qu'à la captation elle-même (le document vidéo), non? Je dis ça comme ça...

    Par Blogger Martin Lessard, À 30 juillet 2010 à 08:05  

  • Bien sur, je pousse a l'ironie , mais si une dictature considère son enceinte national comme étant privé, alors la diffusion d'une manifestation interne hors du territoire national pourrait tomber sous les droits d'auteur et être retirer des réseaux sociaux. Les pays démocratiques qui adhèrent au principe de ces droits seraient complices de l'effacement des informations entourant cette manifestation dans une pays sous la dictature. Quel ironie!

    Par Blogger François Lessard, À 30 juillet 2010 à 20:58  

Enregistrer un commentaire

Abonnement Publier les commentaires [Atom]



Liens vers cet article:

Créer un lien

<< Accueil